Des matériaux biosourcés sur un immeuble de bureaux picard

10/10/2019

A Boves (80), les équipes de Bouygues Bâtiment Grand Ouest assurent la construction des bureaux de la MSA de Picardie. La particularité de ces nouveaux bureaux ? Ils sont construits avec des matériaux biosourcés et visent l’obtention du label PASSIVHAUS !

 

"Nous expérimentons de nouveaux modèles constructifs fondés sur l'utilisation de matériaux biosourcés, tels que le bois, afin de réduire notre empreinte environnementale."
Martin Bouygues, Tribune "Pour un plan Marshall de la transition écologique"

 

L’esprit de la tribune de Martin Bouygues est en application sur le chantier des futurs bureaux de la MSA Picardie, à Boves.
Le maître d'ouvrage la MSA de Picardie s'est donné plusieurs objectifs pour son nouveau siège de 5 000 m²: une labellisation PASSIVHAUS et l'utilisation maximale de matériaux biosourcés en vue de l'obtention du label "bâtiment biosourcé". Le projet s'est ainsi construit sur une valeur immobilière forte qui allie économie, écologie et modernité, le tout dans le plus grand respect de l'environnement dans une région où la nature et l'agriculture sont préservées.  
 
Des matériaux biosourcés 

 
L'usage de matériaux biosourcés, c'est à dire issus du vivant, d'origine végétale ou animale, diminue l'empreinte carbone d’un bâtiment et participe à la préservation des ressources naturelles.

Les équipes de Bouygues Bâtiment Grand Ouest ont accompagné le client dans cet objectif d’utilisation maximale de matériaux biosourcés dans le bâtiment.
Un bardage clin posé verticalement était prescrit avec un isolant laine de lin-chanvre-coton, posé derrière une ossature avec fixation isolante pour limiter les ponts thermiques. Une variante chantier a permis de remplacer ce complexe par un système d’ossature bois, avec une isolation plus performante en laine de bois de 220 mm, recouvert d’un pare-pluie en fibre bois de 35 mm. Cette conception affiche un R = 6,45m².K/W et a également permis d’augmenter de 20 tonnes l’emploi de matériaux biosourcés sur le projet.

La mise au point de ce type de bardage peu commun a nécessité la constitution d’un dossier permettant l’obtention d’un avis de chantier pour technique nouvelle, l’emploi d’un isolant en laine de bois n’ayant pas d’avis technique pour une utilisation extérieure. Ce dossier a été suivi par le bureau de contrôle de l’opération.

 

La certification PASSIVHAUS

Le label PASSIVHAUS est accordé aux bâtiments neufs dont le besoin en chauffage est inférieur à 15 kWh/m²/an et dont la consommation totale du bâtiment est inférieure à 120 kWh/m²/an.

Les équipes ont ainsi opté pour plusieurs solutions techniques permettant d’atteindre ces performances :
- Des fenêtres boisaluminium triple vitrage ;
- Des chaudières fonctionnant au miscanthus (plante herbacée vivace) ;
- Des centrales de traitement d’air double flux avec refroidissement adiabatique indirect ;
- Des ouvrants en façades et au niveau des sheds en toiture pour assurer le rafraîchissement nocturne du bâtiment ;
- Des brise-soleils orientables avec « Sun-Tracking » ;
- Des luminaires basses consommation ;
- Un plancher chauffant sur toute la surface des bureaux ;
- Une GTB avec la programmation de 1 500 points assurant le pilotage du bâtiment et réalisée par la direction Immotique de Bouygues Bâtiment Grand Ouest sous la marque S3EB.

Le projet, livré à la fin de l’année, accueillera les 180 collaborateurs de la Mutualité Sociale Agricole picarde, auparavant répartis sur deux sites. Ils bénéficieront d’un nouveau cadre de travail moderne, économe en énergie et évolutif grâce à la modularité des espaces.
 

Les acteurs du projet
- Maître d’ouvrage : MSA Picardie
- Architecte : Bureau 112
- Entreprise générale : Bouygues Bâtiment Grand Ouest