Rencontre avec Alberto Ramos, Champion des Compagnons du Grand Ouest

3/11/2020

Promu il y a un an Champion des Compagnons du Grand Ouest, l’Ordre des Compagnons du Minorange chez Bouygues Bâtiment Grand Ouest, Alberto Ramos revient sur son évolution au sein de l’Ordre, les valeurs qu'il inculque et son quotidien de Compagnon du Minorange.

 

Quel est ton parcours de Compagnon du Minorange chez Bouygues Bâtiment Grand Ouest ?

Je travaille chez Bouygues Bâtiment Grand Ouest depuis 30 ans et j’ai intégré l’Ordre des Compagnons du Minorange il y a 20 ans, en 2000. C'est mon Chef de chantier de l’époque qui m’a proposé de devenir un Compagnon du Minorange. L’idée d’intégrer un ordre qui inculque les valeurs que je partage m’a tout de suite plu. Je suis rapidement passé 2ème étoile, puis 3ème étoile en 2015 jusqu’à atteindre la plus haute distinction l’année dernière, celle de Champion. Je suis également membre du bureau des Compagnons du Grand Ouest depuis 2010 et Vice-président depuis 2019.

 

Que signifie pour toi être Champion des Compagnons du Grand Ouest ?

C’est une grande satisfaction d’intégrer l’Ordre des Compagnons du Minorange. Nos compétences professionnelles sont reconnues et notre savoir-être au quotidien est récompensé. Aujourd’hui, la distinction de Champion est pour moi un honneur et une fierté. C’est aussi une responsabilité importante à assumer. Le mot d’ordre, c'est la rigueur. Depuis 20 ans, je me dois d’être le garant des valeurs de l’Ordre et donc de l’entreprise sur les chantiers et envers les personnes que je côtoie. Je me dois également d’être exemplaire, tant dans mon quotidien de Chef d’équipe, qu’en tant qu’homme, dans la vie de tous les jours. C’est cette rigueur au quotidien qui m’a permis de devenir Champion. 

 

Quelles sont pour toi les qualités d’un Compagnon du Minorange ?

Avant tout, le respect. Selon moi, le respect englobe toutes les qualités d’un Compagnon du Minorange. Il doit être respectueux des Hommes, du travail, du matériel et de l’entreprise. Ensuite, l’esprit d’équipe. Un Compagnon du Minorange doit assurer la cohésion sur le chantier en collaboration avec le Chef de chantier. Il est à l’écoute et doit d’être un soutien, tant dans le cadre professionnel que dans les situations plus personnelles du quotidien sur le chantier. Puis, la transmission du savoir. Me concernant, avec 30 années d’expérience au sein de l’entreprise, il me tient à cœur de partager mon savoir-faire avec les jeunes générations, de les faire monter en compétences, de les faire évoluer et de partager avec eux les valeurs de l’entreprise. 

 

Au vu du contexte sanitaire et économique actuel, quel est le rôle du Compagnon du Minorange ?

En cette situation particulière où l’on demande aux compagnons de faire des efforts en termes de mobilité et d’horaires, toutes les valeurs des Compagnons du Minorange prennent sens ! Les valeurs d’esprit d’entreprise, d’esprit d’équipe et de fierté d’appartenance doivent être doublement inculquées pour accompagner les équipes. La montée en compétences par la transmission du savoir est aussi primordiale puisque le compagnon d’aujourd’hui se doit d’être polyvalent et connecté pour répondre aux enjeux du métier de Compagnon du demain.