Le Parc du Robec à Darnétal (76) entame sa métamorphose !

16/03/2021

Situé au coeur de Darnétal, dans la Métropole de Rouen, le Parc du Robec fait l’objet d’un ambitieux programme de réhabilitation qui s’inscrit dans le cadre du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Erigé au début des années 60, ce quartier comptant notamment 14 immeubles gérés par le bailleur social Logeo Seine, répartis sur près de 10 hectares, opère ainsi sa mutation. Pilotés par Bouygues Bâtiment Grand Ouest, les travaux démarreront à l’été 2021 et seront réalisés en 4 phases pour une livraison en 2025. Ce programme ambitieux, qui vise à améliorer le confort des habitants, réaliser des économies d’énergie et valoriser le quartier à travers un concept architectural audacieux, concerne la réhabilitation de 645 logements et de la résidence pour personnes âgées La Belle Étoile ainsi que la démolition de 20 logements.

 

Un projet alliant confort des habitants et économies d’énergie

Au cœur des enjeux économiques, sociaux et environnementaux, la réhabilitation des bâtiments existants a de multiples impacts à la fois sur la valorisation du patrimoine bâti, sur le confort des occupants, la consommation énergétique des ménages, mais aussi sur l’emploi local. Le programme de renouvellement urbain du Parc du Robec initié par le bailleur social Logeo Seine répond à ces enjeux. Le groupement de conception-réalisation désigné en novembre 2020 a entamé cette opération d’envergure tambour battant. Le concept co-développé par Boucles de Seine Architecture et Fabri Architectes, Atelier Lignes et l’agence Architecture et Paysage pour ce grand ensemble réparti en 5 îlots mise sur un aspect contemporain, en contraste avec le bâti ancien du centre-ville et un cadre paysager favorisant la biodiversité. Le concept adopte notamment un parti-pris audacieux avec le choix d’une peau métallique, déclinée en de multiples aspects (lames, cassettes, perforée, texture, couleurs…) et des jeux de lumière sur les façades pour différencier les îlots tout en favorisant une harmonie à l’échelle du site. Le parc proposera quant à lui plusieurs ambiances grâce à un choix d’essences végétales, de couleurs et de parfums.

Les travaux portent à la fois sur l’enveloppe des bâtiments, les parties communes, les logements et les espaces extérieurs. Ils concernent notamment : la démolition de 20 logements, la résidentialisation paysagère douce de l’ensemble du parc, la réalisation d’une Isolation Thermique par l’Extérieur sur l’ensemble des bâtiments, l’embellissement des façades avec la pose d’une peau métallique, la transformation d’appartements T6 en T2 et T3, la rénovation de la distribution d’eau chaude, la création de 19 ascenseurs rapportés en façades et des travaux d’accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite. L’objectif est d’atteindre le niveau BBC Rénovation et de préfigurer la réhabilitation bas carbone. Des actions volontaristes sont menées en ce sens avec les partenaires afin de revaloriser les produits issus de la déconstruction : la laine de verre issue de l’ancienne isolation thermique (30 000 m2), les lames de bardage PVC et les menuiseries extérieures (30 000 m² de lames et 3 000 châssis PVC) et le béton (3 300 tonnes avec l’aide de Neo-Eco pour trouver les meilleures filières de valorisation).

 

Un projet qui œuvre au bien-vivre ensemble...

À l’écoute des habitants, Bouygues Bâtiment Grand Ouest a mené avec ses partenaires des enquêtes en phases d’étude et de conception pour un programme parfaitement adapté aux usages et aux besoins. Les travaux de réhabilitation sont quant à eux réalisés en site occupé. Sur le site, la Relation Résidents de Bouygues Bâtiment Grand Ouest, l’interlocutrice dédiée des résidents, mène à plein temps une mission de conseil et d’accompagnement afin d’assurer leur information sur l’organisation et l’avancée du chantier, de garantir la sécurité de tous et de veiller à réduire au maximum les nuisances pendant la durée des travaux.

Au-delà des travaux, différentes actions développées avec des partenaires seront également mises en place : sensibilisation des résidents aux éco-gestes, préservation de la biodiversité en installant des mâts avec des nichoirs à passereaux, création de valeur et sensibilisation à l’économie circulaire avec une ressourcerie éphémère et un atelier de relooking de mobilier avec la ressourcerie Résistes basée sur la commune de Darnétal…

 

… et favorise les dynamiques régionales

Bouygues Bâtiment Grand Ouest s’attache à contribuer positivement au dynamisme économique et social de son territoire. Les travaux sont ainsi réalisés de A à Z par les compagnons normands polyvalents de l’entreprise, formés à 2 ou 3 métiers et habitués à intervenir en site occupé (bardage, plomberie, menuiserie…) et des entreprises locales pour les travaux en sous-traitance seront privilégiées. De plus, l’entreprise s’engage au-delà des objectifs contractuels à confier 10 000 heures à l’insertion professionnelle dans le cadre de ce programme, en privilégiant les candidats du quartier et de Darnétal.

 

Chiffres et dates clés

  • Dépôts des autorisations administratives : février 2021
  • Début des travaux : été 2021
  • Livraison finale prévue avant l’été 2025
  • Budget des travaux : 22 M€
  • 645 logements répartis en 13 bâtiments de R+4 à R+18
  • 1 résidence pour personnes âgées de 37 logements
  • Démolition de 20 logements pour créer une ouverture sur la Ville

 

Les acteurs du projet :

  • Maître d'ouvrage :  Logeo Seine
  • Groupement de conception-réalisation :
    • Bouygues Bâtiment Grand Ouest : mandataire, réalisation des travaux, accompagnement des résidents, organisation, pilotage et coordination
    • Architectes : Boucles de Seine Architecture et Fabri Architectes
    • Urbaniste : Atelier Lignes
    • Economiste et Bureau d’étude Tout Corps d’Etat : Economie 80
    • Paysagistes : Agence Architecture et Paysage et Les Cocottes Urbaines