Fin de chantier dans le quartier des Bruyères à Saint-Etienne-de-Rouvray (76)

17/05/2022

Au cœur du centre-ville de Saint-Etienne-de-Rouvray, le quartier des Bruyères est en pleine mutation depuis plus de 5 ans. Les équipes rouennaises de Bouygues Bâtiment Grand Ouest ont livré, fin février, les derniers logements d’une vaste opération de renouvellement urbain entamée par la ville.

 

Un nouveau visage pour ce quartier
 

Le grand programme de renouvellement urbain démarré par la ville de Saint-Etienne-de-Rouvray en 2017 touche à sa fin. Au cœur du quartier des Bruyères, dont l’ensemble est divisé en 4, les équipes de Bouygues Bâtiment Grand Ouest ont livré les 80 derniers logements, situés rue de Stockholm.

La quasi-totalité des travaux du quartier des Bruyères, dont le bailleur social Habitat 76 est le maître d’ouvrage, a été confiée successivement aux équipes de Bouygues Bâtiment Grand Ouest :

Les Bruyères 1 : Après la démolition de 66 logements, opération de conception – réalisation – exploitation et maintenance en groupement, dont Bouygues Bâtiment Grand Ouest est le mandataire, pour la construction de 100 logements neufs ainsi que la création d’une chaufferie biomasse destinée à alimenter les autres ensembles du quartier des Bruyères. Les travaux ont démarré en août 2018 avec la livraison de la première tranche en février 2020 puis la dernière en juin 2020.

Les Bruyères 2 : programme de réhabilitation de 136 logements en site occupé mené en entreprise générale par Bouygues Bâtiment Grand Ouest. Les travaux consistaient en la réhabilitation thermique de l’enveloppe du bâtiment ainsi que des travaux de plomberie et d’électricité pour raccorder les 6 bâtiments de ce quartier à la nouvelle chaufferie biomasse de Bruyères 1. Les travaux ont démarré en mai 2019 pour une réception en novembre 2020 soit dans un délai de 18 mois.

Les Bruyères 4 : programme de conception – réalisation en groupement, dont Bouygues Bâtiment Grand Ouest est mandataire, pour la construction de 59 logements collectifs ou intermédiaires et 21 logements individuels pour clore ce nouveau quartier. Les travaux concernent également le raccordement au réseau de chauffage urbain émanant de la chaufferie biomasse de Bruyère 1. Démarrés en octobre 2020, les 37 premiers logements ont été livrés dans un délai de 14 mois (27 collectifs + 10 individuels). Les livraisons se sont ensuite enchainées avec une réception finale des derniers logements le 22 février dernier.

 

Des travaux inscrits au cœur d’une démarche environnementale
 

Les travaux, en phase de conception ou de construction, se sont inscrits dans une démarche respectueuse de l’environnement.
Bruyères 1 a obtenu le label Energie+ Carbone- (niveau E2C1) délivré par Certivea qui récompense la construction de bâtiments neufs à énergie positive et à faible empreinte carbone.

Plus récemment, c’est le quartier Bruyères 4 qui a été récompensé par ce même label (niveau E3C2 sur les logements collectifs et E2C1 sur les logements individuels). Les travaux des bâtiments collectifs ont également obtenu le label BBCA (Bâtiment Bas Carbone) ainsi que le label Effinergie +,qui certifie les bâtiments dont les performances énergétiques vont au-delà des exigences réglementaires RT 2012, pour les phases conception et construction. Les travaux liés à la chaufferie biomasse ont été subventionnés par l’ADEME qui accompagne les entreprises, collectivités etc, dans la transition énergétique (réduction des consommations d’énergies, développement des énergies renouvelables…).

 

Les projets : 

  • Bruyères 1 : Bouygues Bâtiment Grand Ouest, mandataire du groupement en CREM accompagné d’Artefact (Architecte), Idex Energies, Economie 80 et Albedo
  • Bruyères 2 : Bouygues Bâtiment Grand Ouest en entreprise générale accompagné par le maître d’œuvre BET Energie Sylvestre
  • Bruyères 4 : Bouygues Bâtiment Grand Ouest en groupement de conception-réalisation accompagné par le cabinet Boucles de Seine Architecture, Albedo, le cabinet Maggi et Geodis (VRD)